Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
Chez Ivréa

Par Jeremy Jeanguenin

dsc02153

J’ai l’habitude de me rendre à la librai­rie Ivréa, tenue place Paul-Pain­le­vé (juste à côté des édi­tions Lia­na Lévi) par Loren­zo Valen­tin avec l’aide de quelques per­sonnes.

Si vous n’y êtes jamais allés, je vous y invite, on y trouve uni­que­ment les ouvrages du fonds Champ Libre/Gérard Lebovici/Ivréa, ain­si qu’un cata­logue Ivréa 2009, tou­jours impri­mé sur presses typo­gra­phiques à l’Haÿ-les-Roses (est-ce que ces presses appar­tiennent à l’Encyclopédie des Nui­sances ? En tout cas, l’EdN et Ivréa y impriment avec une qua­li­té ana­logue).
Par ailleurs vous y déni­che­rez un cer­tain nombre d’ouvrages défraî­chis à prix d’ami, ne vous pri­vez pas de la tra­duc­tion d’Orwell par Jean Qué­val.
Une bonne nou­velle (voir pho­to) : l’ouvrage de Simon Leys (de son vrai nom Pierre Ryck­mans, sino­logue très fécond à la grande époque de la petite col­lec­tion Mas­pe­ro), Les habits neufs du pré­sident Mao connaît sa troi­sième réédi­tion, sous la griffe Ivréa (après avoir été édi­tée sous les deux autres noms suc­ces­sifs de la mai­son : Champ Libre et Gérard Lebo­vi­ci – dont le logo­type repré­sen­tait indis­tinc­te­ment la mai­son et son fon­da­teur).
Le manus­crit de pré­face à la nou­velle édi­tion par Leys lui-même est repro­duit en vitrine de la librai­rie.

Si vous vous inté­res­sez aus­si à Gérard Lebo­vi­ci (1932 – 1984), il existe une archive de l’émission du 18 février 2004 sur France Culture qui lui est consa­crée.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply