Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
L’enregistrement d’Artaud et le droit d’auteur

Par Jeremy Jeanguenin

Vu très récem­ment dans la par­tie “biblio­thèque sonore” du site de la Revue des res­sources : une lettre de Serge Malaus­sé­na, l’unique ayant-droit (il insiste là-des­sus) sur­vi­vant d’Antonin Artaud, rap­pelle les res­pon­sables de la revue aux prin­cipes de l’autorisation préa­lable dans le cas la divul­ga­tion et repré­sen­ta­tion de l’œuvre (l’œuvre n’étant pas tom­bée dans le domaine public, soit moins de 70 années post mor­tem).

Cet enre­gis­tre­ment est celui de Pour en finir avec le juge­ment de dieu, qui met en son ses textes qui sont lus par Maria Casa­rès, Roger Blin, Paule Thé­ve­nin et Artaud lui-même. Il s’agissait d’un enre­gis­tre­ment des­ti­né à la radio­dif­fu­sion réa­li­sé en novembre 1947.

Ce texte de génie hal­lu­ci­né reste cepen­dant écou­table sur les sites de par­tage vidéo les plus connus.

Der­rière cette requête, au sujet de laquelle l’ayant-droit a la loi pour lui concer­nant le droit d’auteur, s’ajoute un cer­tain goût cari­ca­tu­ral pour le rap­pel à l’ordre fon­dé sur le res­pect des droits patri­mo­niaux (i.e. : ne pas por­ter atteinte morale à l’œuvre de l’esprit). Une menue recherche montre l’homme oppo­sé à Marc Dachy, notam­ment, spé­cia­liste de Dada et fon­da­teur de la revue Luna Park (et volon­tiers debor­dien) et la déter­mi­na­tion de nuire à qui­conque com­mente, édite, glose sur l’œuvre d’Artaud. En France, on n’aime pas les écarts, ni le com­pro­mis.

On peut se poser la ques­tion : encore un ayant-droit abu­sif ?

Les affaires de mon­sieur Malaus­sé­na ne sont pas sans rap­pe­ler les déboires de cer­tains com­men­ta­teurs, voire de cer­tains édi­teurs, avec la veuve de Guy Debord, Alice Becker-Ho (au pas­sage : qu’est donc deve­nu le vieux site lnahooq.net qui abri­tait depuis la fin des années 1990 ces débats?).

Plus récem­ment (2008), Pierre Assou­line s’est vu condam­né pour dif­fa­ma­tion pour avoir qua­li­fié Maria Koda­ma, héri­tière de Jorge Luis Borges, de “veuve abu­sive”.

La culture, pro­chaine vedette amé­ri­caine de tous les pro­cès de France et de Navarre : et juri­di­sa­tion ad libi­tum…

Antonin Artaud - © Erich Lessing - AKG

Anto­nin Artaud – © Erich Les­sing – AKG

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply