Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
All This Useless Beauty

C’est une sym­pa­thique sur­prise de retrou­ver la méduse de l’Hôtel Ame­lot de Bis­seuil (47, rue Vieille du Temple à Paris 3e) au dos de la pochette de l’album d’Elvis Cos­tel­lo All This Use­less Beau­ty (War­ner Bros, 1996). Ça tombe bien, j’ai tou­jours admi­ré ces portes mas­sives et le regard per­fide et inquié­tant de ces masques. […]

GD_et_Asjer_jorn_facsimile_spread1

Le pro­jet d’anthologie des textes et œuvres[1] de Guy Debord a certes pris forme maté­riel­le­ment après sa mort, mais quoi qu’il en soit, on retrouve au long de sa tra­ver­sée du xxe siècle des indices, voire des preuves de son désir de « rete­nir » le savoir et les expé­riences accom­plies dans un geste d’archivation, voire dans […]

royayers

Au milieu des années 70, le vibra­pho­niste et lea­der Roy Ayers se retran­cha de la com­mu­nau­té du jazz, ce qu’il en res­tait fut consi­dé­ra­ble­ment amoin­dri par son pas­sage d’un funk mâti­né de fusion à la dis­co. Tan­dis que 1976 voyait naître son plus grand suc­cès, l’intemporel Eve­ry­bo­dy loves the sun­shine, Ayers avait conscience qu’il lui […]

Sade, Œuvres complètes

Jean-Jacques Pau­vert nous livre un par­cours d’éditeur bien aty­pique, à tra­vers ces mémoires. Il s’agit ici du pre­mier tome, consa­cré à la période 1940 – 1968. Celui d’un jeune homme, cancre, reje­té par l’école, qui se construit une sen­si­bi­li­té lit­té­raire empi­rique, d’abord dans la biblio­thèque paren­tale, puis au fil de ren­contres pré­gnantes, Gas­ton Gal­li­mard le pre­nant sous […]

le_theatre_du_crime

Crimes à l’Élysée, c’est l’enfer ! Le Musée de l’Élysée de Lau­sanne pré­sente, avec l’importante col­la­bo­ra­tion de l’Institut de police scien­ti­fique (IPS) de l’université Lau­sanne, une expo­si­tion de pho­to­gra­phies d’un genre très par­ti­cu­lier. Il s’agit de pré­sen­ter l’imagerie pho­to­gra­phique comme outil de science cri­mi­nelle de pre­mier plan, en insis­tant sur le rôle fon­da­men­tal de Rodolphe A. […]

jazz_villette_2009

C’est repar­ti ! L’affiche est loin d’être détes­table ! Jugez plu­tôt ! Ornette Cole­man, De La Soul, Ron Car­ter, Ahmad Jamal, Seu­ni Kuti, Archie Shepp… J’en passe ! Ren­­dez-vous donc dès le 1er sep­tembre ! Et comme le disait si bien Zap­pa : Le jazz n’est pas mort, c’est juste qu’il a une drôle d’odeur.

L’ouvrage Mar­vin Gaye, L’ange de la soul a paru en 2006 chez Naïve, Hoa Nguyen en a assu­ré la tra­duc­tion. Ce livre me laisse un peu miti­gé mal­gré la teneur des témoi­gnages et la richesse du maté­riau oral. À ma sur­prise, Dys­on, par ailleurs pas­teur bap­tiste, semble avoir écar­té le filtre d’une her­mé­neu­tique pseu­­do-évan­­gé­­liste pour […]

Inventeur et guitariste de génie

Les Paul, de son vrai nom William Les­ter Pol­fuss, émé­rite gui­ta­riste et inven­teur, com­pa­gnon de longue route de la firme Gib­son, vient de s’éteindre à l’âge de 94 ans. Si on lui doit le modèle de gui­tare pro­duit par Gib­son, deve­nue à elle seule ex-aequo avec la toute aus­si mythique Fen­der Stra­to­cas­ter la plus fameuses […]

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...