Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
Bill Wyman et Travis Bean

Par Jeremy Jeanguenin

Bill Wyman jouant une basse Tra­vis Bean

Tra­vis Bean com­mence à pro­duire des ins­tru­ments ori­gi­naux en 1974 en Cali­for­nie. Dans la mou­vance des ins­tru­ments élec­triques nova­teurs ini­tiée par des luthiers comme Alem­bic (dont John Paul Jones devint un ambas­sa­deur, sur la fin du Led Zep­pe­lin), Tra­vis Bean pro­po­sait des ins­tru­ments aux essences de bois recher­chées, au desi­gn sin­gu­lier, et une élec­tro­nique pour­voyeuse de sons clairs et puis­sants.

C’est notam­ment dans les mains de Bill Wyman que l’on aper­çut en 1978 une basse à dia­pa­son court de chez Tra­vis Bean (on peut voir cette basse dans les vidéo­clips de Miss You et Start Me Up quelques années plus tard, ain­si que dans la plu­part des images de la tour­née de 1981). Corps large de fini­tion natu­relle, manche alu­mi­nium fixé sur toute la lon­gueur du corps. La tête de l’instrument inclut une découpe inté­rieur en “T” repré­sen­tant la marque. Quatre exem­plaires de ce modèle TB2000 de 1977 ont été fabri­qués spé­cia­le­ment pour Wyman, qui, comme je l’ai déjà expo­sé, n’aime pas les basses à dia­pa­son long. Il a uti­li­sé ce modèle jusqu’à sa conver­sion aux basses “bâton” en maté­riaux de syn­thèse et des­si­nées par Ned Stein­ber­ger, en 1986.

Cepen­dant, le son de la basse sur le disque Some Girls ne res­semble pas vrai­ment à celui de cette basse. Bill avait pro­ba­ble­ment sous la main une vieille Fen­der Mus­tang Bass, voire sa fidèle Fra­mus. Cette impres­sion n’engage que moi…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply