Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
“Rancho Seco” par John McCrea

Par Jeremy Jeanguenin

John McCrea est un musi­cien,  com­po­si­teur et pro­duc­teur bien connu pour faire par­tie du groupe CAKE dont il a déjà été ques­tion ici. Son acti­vi­té musi­cale dans la région cali­for­nienne de Sacra­men­to est pour­tant bien anté­rieure à la for­ma­tion de CAKE.

La sen­si­bi­li­té éco­lo­gique n’est pas une nou­veau­té chez McCrea, la preuve avec ce titre folk enga­gé paru sur vinyle en 1986, Ran­cho Seco, qui aborde la pré­sence de la cen­trale nucléaire construite en 1966 et située à quelque 40 km de Sacra­men­to. Le 20 mars 1978, une panne de refroi­dis­se­ment faillit mener à un désastre d’une ampleur com­pa­rable à celle de Tep­co à Fuku­shi­ma, au Japon. Un vote des habi­tants de Sacra­men­to, pré­cé­dé de mul­tiples réfé­ren­dums locaux, le 7 juin 1989, a mis fin à l’activité de Ran­cho Seco (le contrat d’exploitation devait prendre fin en 2008).

Son déman­tè­le­ment, aujourd’hui ache­vé, ne sau­rait faire oublier la pré­sence plus impo­sante, sur une faille sis­mique, de l’unité de pro­duc­tion Dia­blo Canyon.

Voi­ci donc Ran­cho Seco, qui nous fait décou­vrir un John McCrea d’un ving­taine d’années, moins bary­ton, tou­jours nasillard mais réso­lu­ment dif­fé­rent du lea­der de CAKE.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply