Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
Basse et tuba, alliage suprême

Par Jeremy Jeanguenin

Gravures tirées de la musique et les musiciens par A.Lavignac. Catalogue manufrance 1950.

 

Les orchestrations où le tuba vient épauler la basse électrique, à l’unisson, ne sont pas légion. Ce mélange explosif et rare qui dope le rhythm and blues mérite que l’on s’y attarde.

Au cours de cette année passée, j’ai mis en relation quatre compositions, dont il faut souligner que deux au moins d’entre elles comportent un bassiste/tubiste. J’ai pu au moins identifier trois bassistes multi-instrumentistes : Louis Satterfield aux côtés de Donny Hathaway (basse électrique, tuba) et Herbie Flowers aux côtés de Lou Reed (basse électrique, tuba, contrebasse), Kelvin Wooten avec Raphael Saadiq (tuba et probablement basse électrique, étant crédité comme multi-instrumentiste dans le livret de l’album Instant Vintage, paru en 2003), enfin, les coups de tuba accompagnant l’énorme grosse caisse de la reprise du Hard Times de Curtis Mayfield par Baby Huey (1971).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply