Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
Raphael Saadiq et l’Univox Eagle Bass

Par Jeremy Jeanguenin

pbass

Les articles les plus brefs sont peut-être les plus plai­sants.

J’ai assez long­temps cher­ché l’origine de l’étrange basse qui a long­temps accom­pa­gné Raphael Saa­diq sur scène (jouée éga­le­ment par Dan­ny McKaye sur scène), avant qu’il ne soit “endor­sé” par la marque Per­for­mance. J’ai tou­jours pen­sé, de loin, qu’il s’agissait d’une étrange Fen­der consti­tuée de pièces éparses sévè­re­ment buri­nées. Mon hypo­thèse la plus plau­sible était qu’elle était consti­tuée d’un corps en aca­jou d’origine incon­nue et d’un manche de Jazz Bass en érable dont on aurait déco­ré la tête en har­mo­nie avec la fini­tion aca­jou natu­relle.

Il n’en est rien : c’est une Eagle Bass fabri­quée par Uni­vox vers 1975, alors que l’activité de pro­duc­tion com­mence dans les usines japo­naises de luthe­rie de Mat­su­mo­ku (ce lieu de fabri­ca­tion est deve­nu déjà un mythe tant les copies de célèbres ins­tru­ments élec­triques qui en sor­taient excel­laient : Iba­nez, Tokai, et bien­tôt Fen­der et Squier…).

Et si elle semble buri­née, cette basse n’est pas abî­mée : c’est une gra­vure repré­sen­tant, c’est lim­pide, un aigle sty­li­sé. D’un goût assez par­ti­cu­lier, cela évoque un peu la gra­vure sur cuir. En tout cas, le son est là.

Petit ama­teur de gui­tares chères, réjouis-toi car tu n’en vou­dras sans doute pas : en 2007, un acqué­reur l’achetait à peine plus de 300 $ sur eBay. Pas assez cher, mon fils.

univoxeaglebass

eaglebass

Enfin, une per­for­mance qui montre le poten­tiel de cette basse nip­pone qui n’en démé­rite pas.


Raphael Saa­diq – Skyy, Can You Feel Me… par boum­mo­ha

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply