Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
Joseph « Lucky » Scott

Par Jeremy Jeanguenin

Joseph Lucky Scott sur scène avec Curtis Mayfield [s.d.]

Joseph Lucky Scott sur scène avec Curtis Mayfield, Save the Children Concert, 1972

Joseph « Lucky » Scott est un élément fondamental du son de Curtis Mayfield. Mais comme la plupart des sidemen, il n’intéresse que peu le public. Pourtant, une vidéo sur youtube se prêtant au risible jeu des « 25 meilleurs bassistes du monde » le liste comme l’un d’eux. Joseph Lucky Scott a fait ses armes lors des dernières années du groupe « The Impressions », emmené par Curtis Mayfield lui-même.

We gotta have peace, joué en live au mythique programme britannique « The Old Grey Whistle » est  révélateur : Lucky Scott y assène une ligne de basse virtuose dans la pure tradition R&B, l’agémentant de ses chœurs.

On retrouve Joseph « Lucky » Scott sur les albums les plus fameux de Mayfield, de Superfly au quasi définitif Live in Europe paru en 1988.

Et pourtant, nous ne disposons que de très peu d’information sur Lucky Scott : sur des forums musicaux, des musiciens bien curieux ont pu révéler que le musicien était récemment décédé dans une indifférence relative (c’est un sort bien ordinaire pour ces serviteurs de la musique restés dans l’ombre).

En second extrait, je vous propose le titre Freddie’s Dead, emblématique de la thématique sociale afro-américaine de la musique de Curtis Mayfield et sur laquelle Joseph Scott excelle. Ce morceau narratif qui accompagne le film Super Fly est en même temps une adresse émouvante à la jeunesse sur l’addiction aux drogues.

« Nous nous sommes tous édifiés avec le progrès,
mais parfois je dois avouer,
nous faisons avec les roquettes et les rêves,
mais la réalité… qu’est-ce que cela signifie ?

Rien à dire / Car Freddie est mort »

 

On retrouvera Joseph Scott aux côtés d’Aretha Franklin en 1978 sur l’album Almighty Fire, ainsi que sur Lovin’ Feeling du grand Phil Upchurch, qui avait viré son bassiste pour recruter Scott sans réserve (i.e., Phil Upchurch étant lui-même un excellent bassiste).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Comments are closed.