Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
Cut the Cake
www.youtube.com/watch?v=qSP5yiUbDLQ

AWB, ce sont d’abord deux gueules. Il y a d’abord cette voix arrière-gutturale qui cherche le timbre d’un sax ou peut-être bien celui d’un chat de gouttière. Oui, c’est le roux Hamish Stuart qui fait l’ascenseur entre ses deux octaves. Un voix souple, ronde, jamais nasillarde, presque féminine. Il y a cette complémentarité presque impossible […]

John Paul Jones, en tournée avec Led Zeppelin
www.youtube.com/watch?v=UQU4sIn96M4">

Ce site reflétant mes goût musicaux toujours en évolution mais suffisamment ancrés sur la période 1960/1970, il en résulte que les allusions à la basse reviennent quasiment toujours à la « Fender Bass ». Pourtant, il se produit au début des années 1980 une mutation qu’aucune firme produisant des basses électriques de façon industrielle, il me semble, […]

James Jamerson en concert, circa 1975

On a souvent exagéré les propos de James Jamerson (1936-1983), tant il existe actuellement peu de sources et par conséquent, une recrudescence d’affabulations, aussi fantaisistes les unes que les autres. Pour les dissiper un peu, je vous propose une traduction de l’interview de 1979 accordée au magazine Guitar Player, qui donne voix au chapitre au […]

Phil Upchurch en 1976 aux côtés de George Benson
www.youtube.com/watch?v=oJDJ7mqsyRQ">

Il est impossible de négliger l’apport et le rôle de Phil Upchurch dans la musique afro-américaine, dans la soul, le gospel, le blues, le jazz. À la fois bassiste et guitariste, aussi à l’aise et raffiné sur les deux instruments, il perce en 1961 avec le Phil Upchurch Combo et son You can’t sit down. […]

Joseph Lucky Scott sur scène avec Curtis Mayfield [s.d.]

Joseph « Lucky » Scott est un élément fondamental du son de Curtis Mayfield. Mais comme la plupart des sidemen, il n’intéresse que peu le public. Pourtant, une vidéo sur youtube se prêtant au risible jeu des « 25 meilleurs bassistes du monde » le liste comme l’un d’eux. Joseph Lucky Scott a fait ses armes lors des dernières […]

Al Green et Willie Mitchell en studio

La métamorphose que connut Hi Records en passant sous la houlette de Willie Mitchell allait avoir une résonance sans précédent sur l’histoire de la soul music et de façon générale sur l’industrie musicale des années 1970. Alors cantonnée à des productions rockabilly et country blues, Hi Records occasionne une véritable renaissance dans une Memphis qui […]

"Hohner Clavinet D6" by Original uploader was Docrobbie at en.wikipedia - Originally from en.wikipedia; description page is/was here (Photographed in my home.). Licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 via Wikimedia Commons - http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Hohner_Clavinet_D6.jpg#mediaviewer/File:Hohner_Clavinet_D6.jpg

  C’est le clavier le plus « funky » (disons, un des plus adaptés aux rythmes dansants) de la musique électronique moderne. Conçu par la firme germanique Hohner (à ne pas confondre avec Höfner), autrement connue pour ses harmonicas (dont le basique et classique « Marine Band »), il a été inventé par Ernst Zacharias. Il reprend alors le […]

Ad - Fender, Edgar Willis, Barry Rillera, Ray Charles - 1967

C’est une publicité d’époque de Fender, Edgar Willis est l’un des premiers bassistes de rhythm and blues à adopter la basse Fender en complément de sa traditionnelle contrebasse. Contrebassiste natif de Pittsburgh, il intègre l’orchestre de Ray Charles, l’évolution des instruments amplifiés dans la musique afro-américaine le poussant à cette conversion. Le modèle est une […]

pbass

Les articles les plus brefs sont peut-être les plus plaisants. J’ai assez longtemps cherché l’origine de l’étrange basse qui a longtemps accompagné Raphael Saadiq sur scène (jouée également par Danny McKaye sur scène), avant qu’il ne soit « endorsé » par la marque Performance. J’ai toujours pensé, de loin, qu’il s’agissait d’une étrange Fender constituée de pièces […]

http://images.gamekult.com/blog/imgdb/000/000/411/417_2.jpg

  Miracle, car après les malheureuses ventes de Presenting Isaac Hayes (1968), le second effort solo de l’artiste manqua de voir le jour. Il est pourtant la clef de voûte de la mutation de compositeur/arrangeur pour Stax en artiste-interprète maîtrisant, selon son exigence initiale, l’intégralité du processus de production. C’est le chaînon nécessaire à la […]

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...