• Culture US underground,  Humoriste,  Humour Juif,  Lenny Bruce

    Leonard Schneider, aka Lenny Bruce

    Je n’a­vais jamais enten­du par­ler de Len­ny Bruce, quand bien même Dylan (oui le grand Robert Zim­mer­mann) lui dédiait une chan­son, jus­qu’à entendre le musi­cien Bob For­rest, chan­teur de The­lo­nious Mons­ter (alors là, qua­si-incon­nu éga­le­ment en France… pour­tant une poin­ture de la scène drunk-punk-rock de Los Angeles dans les années 1990) le citer comme une influence majeure (sur­tout concer­nant les opia­cées, CQFD). Il y a donc deux ans, avant que je ne quitte très briè­ve­ment Paris, j’a­vais com­man­dé une vieille édi­tion “paper­back” (1974, je crois) de la bio­gra­phie roman­cée du jour­na­liste Albert Gold­man, Ladies & Gent­le­men, Len­ny Bruce ! Pour les inté­res­sés, Gold­man a été très cri­ti­qué, ses thèses fan­tai­sistes sur Elvis Pres­ley…


Deprecated: Directive 'allow_url_include' is deprecated in Unknown on line 0