Alex Chilton

Alex Chil­ton (1950 – 2010)

Je ne vous ferai pas de nécro­lo­gie ni l’ex­po­sé de sa vie de musi­cien, ne connais­sant de Chil­ton que les excel­lents mor­ceaux qu’il a enre­gis­tré très jeune avec The Box Tops, au sein de l’ex­cellent stu­dio de Muscle Shoals (labo­ra­toire du “Mem­phis Sound”), nom tout aus­si mythique et pres­ti­gieux que les décou­vreurs et façon­neurs de musique soul-pop Stax, Motown et Hi Records.

Une occa­sion pour beau­coup de se lan­cer à la décou­verte de la facette moins connue d’A­lex Chil­ton.

Je vous invite à lire l’hom­mage sobre de Cyril Cos­sar­deaux sur Culturopoing.com, dont les der­nières phrases m’ont fait sou­rire :

Il était cer­tai­ne­ment écrit qu’Alex Chil­ton ne pour­rait pas faire de très vieux os. Il est mort le 17 mars, dans son Sud natal, à la Nou­velle-Orléans, à moins de 60 ans.

À ne pas rater éga­le­ment, l’article du song­wri­ter gui­ta­riste Chuck Pro­phet qui tient son propre blog (à pre­mière vue pas­sion­nant), pour qui la com­plexi­té du par­cours de Chil­ton le rend inclas­si­fiable, et ce fai­sant répond à un défi­ni­tion ori­gi­nelle du rock n’ roll.

httpv://www.youtube.com/watch?v=wD9mCp8SifM

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Jeremy Jeanguenin

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :