David Byrne, qu’est-ce que c’est ?

David Byrne (Tal­king Heads) a réa­li­sé une ver­sion stu­pé­fiante du titre fameux Psy­cho Killer de l’al­bum 77, dans le film docu­men­taire Stop Making Sense, réa­li­sé par Jona­than Demme et pro­duit par Gary Goetz­man (1984). Byrne arrive d’un pas non­cha­lant sur scène, un poste sté­réo à la main, gui­tare folk autour du cou. Posant sa sté­réo, il a annonce “I got a tape I want to play”. L’i­dée de la scène est de faire croire que la séquence ryth­mique pro­gram­mée sur une boîte à rythmes Roland TR-808 (le terme de Drum machine est tel­le­ment plus appro­prié, à la réflexion) sort et explose de ce modeste ghet­to blas­ter.

Peu importe, David Byrne syn­cope son riff de gui­tare acous­tique fun­ky sur un beat élec­tro­nique, for­mule qui ins­pi­re­ra Radio­head au début des années 2000 (je pen­sais ici à une ver­sion live de Eve­ry­thing in its right place, où Thom Yorke posait un pia­no mini­ma­liste et sa voix sur un rythme qui semble emprun­té à la house music) et pro­duit de fait une ver­sion super­be­ment habi­tée de ce titre tout en fran­glais (“Psy­cho Killer/­Qu’est-ce que c’est”), smo­king par­fait et danse ner­veuse de rigueur ! Pari ris­qué de jouer une ver­sion dépouillée de ce titre quand on connaît la ver­sion ori­gi­nale, domi­née par cette basse pachy­der­mique que joue Tina Wey­mouth (sou­ve­nez-vous, j’en avais par­lé ici).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Jeremy Jeanguenin

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :