Catégorie : Traduction

Pour Moni­ka Próch­nie­wicz. Ce qui va suivre est un témoi­gnage du “Cama­rade” Ber­nard Gold­stein (1889 – 1959). Le Cama­rade Ber­nard prit part à l’in­sur­rec­tion du Ghet­to de Var­so­vie, en tant que figure émi­nente du Bund (Union géné­rale des tra­vailleurs juifs de Litua­nie,…

Je reviens sur En fla­grant délire de John Len­non, pour pré­sen­ter les pre­mières de cou­ver­ture des édi­tions de 1965 et 1970, qui portent une men­tion par­ti­cu­lière quant au pro­blème posé par la tra­duc­tion. Outre l’in­té­rêt gra­phique des cou­ver­tures, la men­tion…

En fla­grant délire, recueil de textes et des­sins de John Len­non, repa­raît dans une nou­velle maquette en poche dans la col­lec­tion “Pavillons poche” chez Robert Laf­font. La tra­duc­tion est de Chris­tiane Roche­fort et Rachel Miz­ra­hi. Évi­dem­ment le gali­ma­tias facé­tieux de…

Les­ter Bangs (1948 – 1982), ini­tia­teur de la mou­vance cri­tique du « jour­na­lisme Gon­zo », fut sai­si, dans ses moments d’égarements et d’excès en tout genre qui laissent augu­rer sa mort si pré­coce, et dit ne jamais s’être remis d’Astral Weeks ; par­tant, il…

Et on tue­ra tous les affreux, de Ver­non Sul­li­van (pseu­do­nyme de Boris Vian, ici pré­ten­du­ment tra­duc­teur), 1948 aux Édi­tions du Scor­pion.

Chat noir par Sadanobu, École d

J’aime beau­coup cette idée de réunir sur ce blog quelques extraits sur les chats en lit­té­ra­ture. Cette fois, il ne s’a­git pas exac­te­ment d’un hom­mage pas­sion­né, dévoué, obsé­quieux (Bau­de­laire, Champ­fleu­ry), encore moins mièvre. C’est dans la nou­velle Seven­teen (voyez ici…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :