• Bar-Kays,  Basse,  Figures De La Soul,  Musique,  Psychédélique

    Hot Buttered Soul : chronique d’un miracle

      Miracle, car après les mal­heu­reuses ventes de Pre­sen­ting Isaac Hayes (1968), le second effort solo de l’ar­tiste man­qua de voir le jour. Il est pour­tant la clef de voûte de la muta­tion de compositeur/arrangeur pour Stax en artiste-inter­prète maî­tri­sant, selon son exi­gence ini­tiale, l’in­té­gra­li­té du pro­ces­sus de pro­duc­tion. C’est le chaî­non néces­saire à la muta­tion de Hayes en Moïse Noir. La démarche d’I­saac Hayes pour son Hot But­te­red Soul (notez la mul­ti­pli­ci­té des sens pos­sibles) est pas­sion­nante en cela qu’elle balaie les inep­ties sur la ségré­ga­tion des noirs fai­sant de la musique noire et des blancs qui essaient de les imi­ter, moins bons, car frap­pés de pseu­do-culpa­bi­li­té, etc. En effet,…

  • Bar-Kays,  Basse,  Batteur,  Contrebasse,  Culture US underground,  Disques,  Donny Hathaway,  Fender,  Figures De La Soul,  Funk,  Gibson,  Lecture,  Livres,  Marvin Gaye,  Motown,  Musique,  Rock,  Rock critic,  Stax,  Violin Bass,  Wattstax

    Fame Recording Studios

    Mem­phis, ce n’est pas seule­ment la ville d’El­vis Pres­ley. Ce n’est pas uni­que­ment ce train du mys­tère auquel Jar­musch ren­dit hom­mage par un brillant trip­tyque ciné­ma­to­gra­phique en 1989. Dans le sillon de Stax, de petits stu­dios essaiment dans l’é­tat voi­sin du Ten­nes­see, l’A­la­ba­ma. Un docu­men­taire exhu­mé des archives de Stax Records, qui date de 1969, fait la lumière sur l’al­chi­mie du stu­dio Fame. On y voit Boo­ker T. and the MG’s (par­mi eux, l’é­minent co-auteur gui­ta­riste-arran­geur-com­po­si­teur d’O­tis Red­ding, Steve Crop­per, Donald “Duck” Dunn le bas­siste fré­tillant, Al Jack­son le magni­fique, etc.), mais aus­si Isaac Hayes, com­po­si­teur-pia­niste-arran­geur pas tout à fait sous les feux de la rampe à l’é­poque, en train de…

  • Bar-Kays,  Basse,  Contrebasse,  Disques,  Fender,  Figures De La Soul,  Funk,  Guitare,  Herbie Hancock,  Jazz,  Motown,  Musique,  Pianiste,  Roy Ayers,  Stax

    Monk Montgomery, pionnier du groove électrique

    Voi­là un Mont­go­me­ry qui n’a pas eu la recon­nais­sance de son propre frère, l’illustre gui­ta­riste de jazz Wes Mont­go­me­ry. Le troi­sième frère, le ben­ja­min, Bud­dy Mont­go­me­ry, vibra­pho­niste (à noter qu’on le trouve au pia­no sur des ses­sions tar­dives des années 1990, alors que Roy Ayers tient les mailloches !), a pro­ba­ble­ment subi le même sort, se reti­rant qua­si­ment de la scène pour vivre de l’en­sei­gne­ment de la musique et de ses­sions en studio. C’est par une inter­view de Carol Kaye au site BassPlayer.tv que j’ai pu décou­vrir William Howard “Monk” Mont­go­me­ry (1921 – 1982), qu’elle qua­li­fie de pion­nier de la basse élec­trique au sein des for­ma­tions Big Band Jazz, eu égard au…

  • Bar-Kays,  Basse,  Batteur,  Cinéma,  Critique,  Disques,  Festival,  Figures De La Soul,  Funk,  Guy Debord,  Jazz,  Musique,  Pianiste,  Psychédélique,  Stax,  Wattstax

    The Bar-Kays : d’Otis au funk synthétique doublé nylon

    D’a­bord, bien dis­tin­guer les Bar-Kays (sorte de défor­ma­tion orale du rhum blanc “Bacar­di”, leur bois­son favo­rite, dit-on) des Mar-Keys, l’autre for­ma­tion à mul­tiples télé­sco­pages de musi­ciens bien connus de la mai­son (Dunn, Crop­per, Hayes, Jack­son Jr. …). La pre­mière mou­ture des Bar-Kays com­prend Jim­my King (gui­tare), Ron­nie Cald­well (orgue), Pha­lon Jones (Saxo­phone), Ben Cau­ley (Trom­pette), James Alexan­der (basse) et Carl Cun­nin­gham (bat­te­rie). Pro­fes­sion­nels à 17 ans chez Stax, la mai­son fon­dée par les frère et sœur Jim Ste­wart et Estelle Axton (d’où l’apocope/aphérèse sur les noms, ST-AX), ils s’im­prègnent de leurs aînés issus de la for­ma­tion Mar-Keys et sur­tout de Boo­ker T. & The MG’s qui sera le qua­tuor sobre et groo­vy…