Catégorie : Lenny Bruce

Je reviens sur En fla­grant délire de John Len­non, pour pré­sen­ter les pre­mières de cou­ver­ture des édi­tions de 1965 et 1970, qui portent une men­tion par­ti­cu­lière quant au pro­blème posé par la tra­duc­tion. Outre l’in­té­rêt gra­phique des cou­ver­tures, la mention…

En fla­grant délire, recueil de textes et des­sins de John Len­non, repa­raît dans une nou­velle maquette en poche dans la col­lec­tion “Pavillons poche” chez Robert Laf­font. La tra­duc­tion est de Chris­tiane Roche­fort et Rachel Miz­ra­hi. Évi­dem­ment le gali­ma­tias facé­tieux de…

Voi­ci un com­plé­ment de quelques grands noms du gra­phisme psy­ché­dé­lique dont quelques pièces étaient expo­sées au Musée d’Or­say tout récemment.

Pour Julien Pesce, pour qui cet art de l’af­fiche n’existe plus que dans la mou­vance Sto­ner Rock. N’ou­blie pas de m’en­voyer des exemples, moi qui suis d’une incul­ture crasse dans ce domaine chaud du rock ! C’est aus­si l’oc­ca­sion de se rendre…

Il fait par­tie des bas­sistes en retrait, au ser­vice de l’en­semble et dans la tra­di­tion de la contre­basse, qui par­ti­cipent à l’as­sise ryth­mique des com­po­si­tions, scel­lant quelques lignes dépouillées mais impa­rables : les James Jamer­son, Paul McCart­ney, Duck Dunn, Wil­ton Felder,…

Je n’a­vais jamais enten­du par­ler de Len­ny Bruce, quand bien même Dylan (oui le grand Robert Zim­mer­mann) lui dédiait une chan­son, jus­qu’à entendre le musi­cien Bob For­rest, chan­teur de The­lo­nious Mons­ter (alors là, qua­­si-incon­­nu éga­le­ment en France… pour­tant une pointure…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :