• Bootlegs,  Critique,  Disques,  Folk Rock,  Musique,  Politique,  Rock,  Rock critic

    Retour en URSS : gloire du Soviet Rock et de Viktor Tsoï

    J’ai beau­coup de dif­fi­cul­té à don­ner un titre à ce billet. Au com­men­ce­ment, le 15 jan­vier 2013 (c’est dire mon assi­dui­té à l’é­cri­ture), j’i­ma­gi­nais ni plus ni moins qu’une hagio­gra­phie, mais la ten­ta­tion de l’al­bum-sou­ve­nir m’en a tenu éloigné. Huit lignes très exac­te­ment étaient donc en jachère. Depuis, j’ai pu lire l’ex­cellent livre de Joël Bas­te­naire, Back in the USSR – Une brève his­toire du rock et de la contre-culture en Rus­sie, paru récem­ment chez Le Mot et le Reste, dans la col­lec­tion “Atti­tudes”. Autant dire d’emblée que c’est le genre de livre que j’au­rais rêvé de lire quand j’a­vais 15 ans (c’est-à-dire au milieu des années 1990). Mal­gré des…

  • Bibliothèques,  Citations,  Culture de l'écrit,  Écrire,  édition,  Histoire,  Lecture,  Librairie,  Littérature,  Livres,  Politique,  Traduction

    14 Ulica Próżna

    Pour Moni­ka Próch­nie­wicz. Ce qui va suivre est un témoi­gnage du “Cama­rade” Ber­nard Gold­stein (1889 – 1959). Le Cama­rade Ber­nard prit part à l’in­sur­rec­tion du Ghet­to de Var­so­vie, en tant que figure émi­nente du Bund (Union géné­rale des tra­vailleurs juifs de Litua­nie, de Pologne et de Rus­sie). Le Bund était une orga­ni­sa­tion sociale-démo­crate, juive anti­sio­niste, oppo­sée au bol­ché­visme. Elle prô­nait une culture juive dia­spo­rique, avec pour langue le yid­dish (yid­dish daytsh, forme de Hoch­deutsch enri­chi d’ap­ports hébreux et slaves).  Comme son frère d’armes et ami Marek Edel­man (1919 – 2009), autre figure majeure de l’in­sur­rec­tion du Ghet­to de Var­so­vie et de la résis­tance à la bar­ba­rie nazie, de cachette en cachette, de cave en…

  • Bootlegs,  Cake,  Critique,  Culture US underground,  Disques,  Folk,  Folk Rock,  Guitare,  Histoire,  Musique,  Politique,  Rock,  Rock critic,  Satire

    “Rancho Seco” par John McCrea

    John McCrea est un musi­cien,  com­po­si­teur et pro­duc­teur bien connu pour faire par­tie du groupe CAKE dont il a déjà été ques­tion ici. Son acti­vi­té musi­cale dans la région cali­for­nienne de Sacra­men­to est pour­tant bien anté­rieure à la for­ma­tion de CAKE. La sen­si­bi­li­té éco­lo­gique n’est pas une nou­veau­té chez McCrea, la preuve avec ce titre folk enga­gé paru sur vinyle en 1986, Ran­cho Seco, qui aborde la pré­sence de la cen­trale nucléaire construite en 1966 et située à quelque 40 km de Sacra­men­to. Le 20 mars 1978, une panne de refroi­dis­se­ment faillit mener à un désastre d’une ampleur com­pa­rable à celle de Tep­co à Fuku­shi­ma, au Japon. Un vote des habi­tants…

  • Afro-Beat,  Contrebasse,  Disques,  Festival,  Figures De La Soul,  Folk,  Gil Scott-Heron,  Jazz,  Musique,  Pianiste,  Politique,  Rock critic

    Saul Williams et Gil Scott-Heron @ Paris

    L’é­di­tion Jazz à la Vil­lette 2010 accueillait, par­mi une myriade de musi­ciens savou­reux, le légen­daire Gil Scott-Heron. C’est à Saul Williams que reve­nait la tâche – périlleuse – d’ou­vrir pour cet homme de paroles qui se veut “nou­veau ici”, Gil Scott-Heron. L’ar­tiste, dans une poly­pho­nie slammée/déclamée/haranguée/chantée, s’ins­crit clai­re­ment dans la lignée de l’aî­né qu’il intro­duit ce soir, tout comme des Last Poets : le mode tal­ko­ver domine sur un fond prin­ci­pa­le­ment per­cus­sif, sans oublier la pré­sence du trom­bo­niste et mul­ti-ins­tru­men­tiste Julien Chi­rol. Le Black Sta­cey, comme il se défi­nit dans l’une de ses propres com­po­si­tions, lance une ouver­ture fra­cas­sante, un poème bombe inti­tu­lé  (Coded Lan­guage, que je pen­sais s’ap­pe­ler Whe­reas), qu’il lit…

  • Culture de l'écrit,  Figures de l'édition,  Histoire,  Histoire du livre,  Lecture,  Littérature,  Pauvert,  Politique,  Satire

    Libertés, toujours

    Dans ma bibliothèque. Trois titres du cata­logue de Jean-Jacques Pau­vert édi­teur, dans la col­lec­tion “Liber­tés” (petit for­mat in-12) dont les cou­ver­tures sont signées Pierre Fau­cheux, et dont les thé­ma­tiques sont tou­jours d’ac­tua­li­té (ici, res­pec­ti­ve­ment) : la guerre, le cen­trisme, la laïcité. Viet­nam, de Mary McCar­thy (1968) Le Par­ti gris, d’Hen­ri Guns­berg (1966) L’É­glise et la Répu­blique, d’A­na­tole France (1964)

  • Affiche,  Art,  Asger Jorn,  Avant-garde,  Histoire du livre,  Lecture,  Littérature,  Livres,  Marcel Duchamp,  Musique,  Philosophie,  Politique

    Imaginer l’avant-garde aujourd’hui (colloque de Montréal)

    Je pro­fite d’être à Mont­réal pour signa­ler cette infor­ma­tion qui me vient de France (per­son­nel­le­ment, j’y serai déjà reve­nu à cette date). Un col­loque “Ima­gi­ner l’a­vant-garde aujourd’­hui : enquête sur l’a­ve­nir de son his­toire” se tien­dra les 7 et 8 juin 2010 à l’U­QÀM (Uni­ver­si­té du Qué­bec à Mont­réal). La confé­rence intro­duc­tive sera menée par Hen­ri Béhar.

  • Afro-Beat,  Figures De La Soul,  Funk,  Gil Scott-Heron,  Jazz,  Musique,  Philosophie,  Pianiste,  Politique,  Satire

    Gil Scott-Heron, retour du black poet

    Après avoir évo­qué il y a quelques mois les pre­miers disques de Gil Scott-Heron, il est temps de reve­nir sur le per­son­nage à l’oc­ca­sion de la paru­tion d’un excellent opus, sobre­ment et modes­te­ment inti­tu­lé I’m New Here (2010, XL Recor­dings). Les plus chan­ceux auront pu arra­cher leur place pour sa venue au New Mor­ning (la date de 2009 ayant été annu­lée tar­di­ve­ment pour quelque imbro­glio juri­dique du sieur Scott-Heron) le 10 mai prochain. Un disque empreint de la même pénombre soul que les pre­miers albums de Gil Scott-Heron, mais ici l’âge fait son office et plu­tôt bien. La pro­duc­tion fait un usage rai­son­nable des boîtes à rythmes, lui confé­rant un…

  • Bibliothèques,  Critique,  Nouvelles fraîches,  Politique,  Traitement de l'information

    Sordide réhabilitation

    Le pati­bu­laire Vik­tor Ioucht­chen­ko, chef de l’État ukrai­nien vient de por­ter aux nues le col­la­bo­ra­tion­niste Ste­pan Ban­de­ra (1909 – 1959). Il n’a­vait sans doute pas rêvé meilleure sor­tie poli­tique. Peut-être une irré­sis­tible envie de dan­ser le “Nazi Rock” ? Je n’ai pas par­ti­cu­liè­re­ment eu écho de cette sinistre affaire (si la presse natio­nale en a par­lé, mer­ci de me le signa­ler), n’eussé-je cher­ché quelque infor­ma­tion d’après une notice conser­vée à la Biblio­thèque de docu­men­ta­tion inter­na­tio­nale contem­po­raine (BDIC). En effet, le pré­sident ukrai­nien a déci­dé de lui confé­rer le sta­tut, ou plu­tôt la « digni­té » de « héros d’Ukraine » ce 22 jan­vier 2010. On le ver­rait plu­tôt au som­met du Gol­go­tha, le retour cyclique des temps troubles…

  • Avant-garde,  Bande dessinée,  Chats,  Culture de l'écrit,  édition,  Figures de l'édition,  Histoire du livre,  Lecture,  Librairie,  Littérature,  Livres,  Politique,  Politique éditoriale

    L’éditeur et son chat

    L’a­ni­mal lit­té­raire par excel­lence (ah ! Allan Poe !) que nous avons évo­qué déjà avec Champ­fleu­ry, Per­ec, puis Ôe, est aus­si l’a­ni­mal fétiche de l’é­di­teur. Ici, Jean-Jacques Pau­vert, émé­rite édi­teur du XXe siècle. Les Chats, c’est aus­si un album de Bob Siné paru chez Gar­nier et édi­té par J.J. Pau­vert en 1952.

  • Art,  Bertolt Brecht,  Disques,  Politique,  Satire,  Spectacle,  Théâtre

    Inénarrable Wolfgang Neuss

    Wolf­gang Neuss, la plus fas­ci­nante des voix du caba­ret-théatre, a quit­té ce monde il y a vingt ans, le 5 mai 1989. Le som­met de son art reste sans doute son inter­pré­ta­tion du chan­teur de com­plaintes (Mori­tatsän­ger) aux côtés de Lotte Lenya dans L’O­pé­ra de Quat’­sous de Ber­tolt Brecht et Kurt Weill (très direc­te­ment ins­pi­ré par L’O­pé­ra du Gueux – The Beg­gars’ Ope­ra – de John Gay, 1928). Grin­çant à sou­hait, gogue­nard, mali­cieux. Il faut réécou­ter cet enre­gis­tre­ment somp­tueux édi­té en CD par CBS (je ne pos­sède plus la date, mais il est assez tar­dif) ; même si les puristes jet­te­ront leur dévo­lu sur l’en­re­gis­tre­ment ber­li­nois des années Weimar. Wolf­gang Neuss,…