• Basse,  Figures De La Soul,  Motown,  Musique

    Charles Bradley à Paris

    J’é­tais au concert de Charles Brad­ley, le soul man bour­lin­gueur et ancien cuis­tot, qui connaît le suc­cès à 62 ans. Repé­ré par Dap­tone Records, la fameuse mai­son de disque qui a déjà à son cata­logue Lee Fields et Sha­ron Jones, Brad­ley forme un duo avec le guitariste/producteur Tho­mas Bren­neck aus­si pro­li­fique que le tan­dem Otis Redding/Steve Crop­per (j’en pro­fite, pour saluer la mémoire de Donald “Duck” Dunn, le fré­tillant bas­siste des MG’s). Un  film bio­gra­phique lui étant consa­cré devrait bien­tôt sortir. Stu­pé­fait, je découvre que le titre No Time For Drea­ming est une com­po­si­tion de Sir Joe Quar­ter­man, artiste dont je vénère le LP Sir Joe Quar­ter­man & Free Soul.…


Deprecated: Directive 'allow_url_include' is deprecated in Unknown on line 0