Figures De La Soul,  Industrie musicale,  Motown,  Musique,  Production musicale,  Soul Music

Divine Minnie Riperton

En seule­ment cinq albums solo parus de son vivant, Min­nie Riper­ton aura mar­qué la période 1975 – 1979, pour­tant acquise aux tem­pos rapides et plus volon­tiers dis­co. Avec un ambi­tus épous­tou­flant, la colo­ra­tu­ra sopra­no maî­trise le registre dif­fi­cile et rarede “voix de sif­flet”. tech­nique peau­fi­née au Chi­ca­go’s Lin­coln Cen­ter sous la hou­lette de Marion Jef­fe­ry. Eprou­vée aux tech­niques d’o­pé­ra, sa voix s’é­tend sur quatre octaves.

Sou­dai­ne­ment atteinte d’un can­cer du sein qui lui est diag­nos­ti­qué en 1976, elle est la pre­mière femme à par­ler ouver­te­ment de la mala­die et de sa masec­to­mie. Mal­gré la mala­die (le can­cer atteint déjà son sys­tème lym­pha­tique au moment du diag­nos­tic), Min­nie Riper­ton choi­sit de conti­nuer à enre­gis­trer et se pro­duire jus­qu’à son décès, en 1979. Son par­te­naire prin­ci­pal d’é­cri­ture demeure son époux Richard Rudolph.

Pla­card com­mer­cial pour Adven­tures in Para­dise, 1975, Droits réser­vés Epic Records.

En 1975 paraît Adven­tures in Para­dise, qui suc­cède au très accla­mé Per­fect Angel et son single Lovin’ You (1974). Un album qu’elle sou­hai­tait pro­duit par Ste­vie Won­der (impli­qué dans le pré­cé­dent opus sous le pseu­do­nyme de “El Toro Negro”), qui sera fina­le­ment fina­le­ment co-pro­duit par Rudolph et Ste­wart Levine. Ce der­nier est notam­ment connu pour son tra­vail avec les Cru­sa­ders. Le gui­ta­riste Lar­ry Carl­ton, figure des ses­sions de LA dans les années 1970, signe les arrangements.L’album asso­cie éga­le­ment les fabu­leux Joe Sample, le cla­vié­riste des Cru­sa­ders et Leon Ware qui signe le splen­dide mor­ceau d’ou­ver­ture Baby This Love I Have. Ce titre mid-tem­po, très enra­ci­né dans la Nor­thern Soul de la région des lacs de Detroit et Chi­ca­go, mais pro­duit à Los Angeles, est une syn­thèse de la musique de Min­nie Riper­ton. Son outro déchi­rante, où sa voix nous conduit vers des hau­teurs excep­tion­nelles, en fait un som­met de son art de l’interprétation.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
%d blogueurs aiment cette page :