Catégorie : Contrebasse

Lar­ry the Mole Tay­lor. Lar­ry la taupe, vision­naire bas­siste, éner­gie libé­rée dans un blues-rock aus­si exquis que som­nolent, celui du com­bo Can­ned Heat. Lar­ry Tay­lor fut bas­siste du groupe de sa for­ma­tion en 1965 à 1970, ce qui lui lais­sa…

Mais qui est donc Chuck Ber­gho­fer ? L’au­teur de ce qui reste pro­ba­ble­ment le glis­san­do de contre­basse le plus fameux de la musique popu­laire qui ait été gra­vé dans le vinyle au XXe siècle. Allez, je vous laisse avec lui, une…

Je conti­nue de recen­ser quelques noms des piliers de la basse chez Motown, à la suite de James Jamer­son, Bob Bab­bitt (une allu­sion seule­ment, j’y reviens bien­tôt), Wil­ton Fel­der. Nous conti­nue­rons d’é­vo­quer d’autres bas­sistes dont l’in­fluence aura été déter­mi­nante sur…

L’é­di­tion Jazz à la Vil­lette 2010 accueillait, par­mi une myriade de musi­ciens savou­reux, le légen­daire Gil Scott-Heron. C’est à Saul Williams que reve­nait la tâche – périlleuse – d’ou­vrir pour cet homme de paroles qui se veut “nou­veau ici”, Gil…

Tra­vis Bean com­mence à pro­duire des ins­tru­ments ori­gi­naux en 1974 en Cali­for­nie. Dans la mou­vance des ins­tru­ments élec­triques nova­teurs ini­tiée par des luthiers comme Alem­bic (dont John Paul Jones devint un ambas­sa­deur, sur la fin du Led Zep­pe­lin), Tra­vis Bean…

Cette magni­fique pro­gram­ma­tion se passe de com­men­taire !! Pour ma part, j’ai d’ores et déjà ma place pour voir jouer Gil Scott Heron. Mais j’en ai la pos­si­bi­li­té, je ravi­rais aus­si mes oreilles vaec Fred Wes­ley, Miro­slav Vitous ou encore…

OK, vous connais­sez le par­­ti-pris de ce lieu d’ex­pres­sion : par­ler de bas­sistes qui parlent peu ! Plu­tôt que de l’a­gi­té des har­mo­niques, par­ler du bas­siste assis au fond de la cabane qui sert de stu­dio, là-bas vau­tré sur la chaise, un…

Les­ter Bangs (1948 – 1982), ini­tia­teur de la mou­vance cri­tique du « jour­na­lisme Gon­zo », fut sai­si, dans ses moments d’égarements et d’excès en tout genre qui laissent augu­rer sa mort si pré­coce, et dit ne jamais s’être remis d’Astral Weeks ; par­tant, il…

Voi­là un Mont­go­me­ry qui n’a pas eu la recon­nais­sance de son propre frère, l’illustre gui­ta­riste de jazz Wes Mont­go­me­ry. Le troi­sième frère, le ben­ja­min, Bud­dy Mont­go­me­ry, vibra­pho­niste (à noter qu’on le trouve au pia­no sur des ses­sions tar­dives des années…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :