Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
Maspero et les paysages humains

Par Jeremy Jeanguenin

masperovisages

Fran­çois Mas­pe­ro et les pay­sages humains est un ouvrage de très belle fac­ture, publié par La Fosse aux Ours, mai­son d’édition lyon­naise fon­dée par Pierre-Jean Bal­zan, qui après 12 années pro­pose un remar­quable cata­logue, à peine 30 titres, mais quelle qua­li­té ! Ils n’ont tou­jours pas de site Inter­net à ce jour, mais on peut les retrou­ver sur Lek­ti-Ecri­ture.

Ce livre paraît au moment où s’ouvre l’exposition lyon­naise consa­crée à l’homme dont il est ques­tion ici, Fran­çois Mas­pe­ro, janus mul­ti­frons s’il en est ; libraire, édi­teur, tra­duc­teur, cri­tique… Ain­si, du 16 sep­tembre au 15 novembre 2009, la Librai­rie À plus d’un Titre et la Mai­son des Pas­sages pré­sentent au Musée de l’imprimerie la pre­mière rétros­pec­tive consa­crée à l’éditeur et écri­vain fran­çais Fran­çois Mas­pe­ro à l’occasion du cin­quan­te­naire des édi­tions Mas­pe­ro qu’il a créées en 1959. Sou­ve­nez-vous, la “Petite col­lec­tion Mas­pe­ro” ou “PCM”, qui par­tant de Mao (!) et explo­rant la pen­sée chi­noise, révé­lait au grand public les textes de Daniel Gué­rin, fai­sait relire Louise Michel, Bou­kha­rine, Rosa Luxem­bourg, dif­fu­sait la pen­sée de Jean-Pierre Ver­nant… Et la révé­la­tion des hor­reurs de la Répu­blique : la tor­ture par Pierre Vidal-Naquet.

Par ailleurs, le col­lec­tif Smol­ny, “Col­lec­tif d’édition des introu­vables du mou­ve­ment ouvrier”, a dres­sé et publié en 2006 une liste exhaus­tive des volumes édi­tés dans la PCM.

La pré­sen­ta­tion de l’exposition par la Mai­son des Pas­sages est dis­po­nible au for­mat pdf ici.

Amis alsa­ciens, vous ne serez pas en reste, puisque l’exposition sera pré­sen­tée à la Média­thèque André Mal­raux à Stras­bourg du 22 novembre 2009 au 8 jan­vier 2010 !

3_1

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply