Dispatch/Box
Fréquences / disques / photographie / lignes
Roi Tshokwé

Par Jeremy Jeanguenin

Il s’agit d’une sta­tue acquise à Anne et Jacques Ker­chache en 2010 par le musée du Quai Bran­ly, repré­sen­tant  le Roi Tshokwé (une eth­nie d’Angola, éga­le­ment pré­sente au Congo). Le roi est sculp­té jouant de la san­za, un pia­no à doigts (en anglais thumb pia­no, puisque les doigts tiennent l’instrument pen­dant que les pouces se déplacent pour jouer les lamelles de métal). C’est la pre­mière pièce d’art Tshokwé à rejoindre les col­lec­tions du musée. La sta­tue mesure 37 cm, et est réa­li­sée en bois pati­né, avec des incrus­ta­tions capil­laires, un pied du siège est man­quant. La pos­ture est typique des repré­sen­ta­tions des chefs de tri­bu : coiffe impo­sante, mus­cu­la­ture du per­son­nage, symé­trie, regard aigui­sé du chas­seur.

(Source : site du minis­tère de l’enseignement supé­rieur et de la recherche)

Roi Tshokwé

Pour en savoir un peu plus sur les sta­tues et masques Tshokwé repré­sen­tant des figures de pou­voir, ren­dez-vous sur le blog Détour des mondes.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply