• Basse,  Batteur,  Disques,  Fender,  Figures De La Soul,  Folk,  Folk Rock,  Gibson,  Guitare,  Histoire,  Led Zeppelin,  Les Paul,  Musique,  Pianiste,  Psychédélique,  Rock,  Rock critic,  Rolling Stones,  Stax,  The Beatles,  Violin Bass

    Glasgow, 1969

    Il y a quelque chose chez les musi­ciens écos­sais, de méta­phy­sique, qui les fait sur­gir çà et là dans l’his­toire du rhythm and blues, de la soul, et par exten­sion du rock. Nous avions les sur­pre­nants Ave­rage White Band à la fin des années 1970, sous la hou­lette de Hamish Stuart et Alan Gor­rie, dont j’ai juré il y a quelques années, n’ayant jamais vu leurs têtes, que cette musique était jouée par des noirs. Ils furent d’ailleurs par­mi les rares artistes blancs euro­péens à figu­rer dans la pro­gram­ma­tion de l’é­mis­sion “Soul Train”, que nous voyons aujourd’­hui réédi­tée en DVD, aux côtés de David Bowie. S’il on remonte encore quelques années…

  • Art,  Avant-garde,  Culture US underground,  Disques,  Folk,  Jazz,  John Frusciante,  Lecture,  Livres,  Musique,  Psychédélique,  Rock

    Captain Beefheart et Zoot Horn Rollo

    Comme vous l’a­vez pro­ba­ble­ment appris, Don Van Vliet (né Donald Glen Vliet), alias Cap­tain Beef­heart s’est éteint à l’âge de 69 ans. Syn­thèse impro­bable de Mud­dy Waters, Kurt Weill, Ornette Cole­man, que sais-je encore, Beef­heart s’é­tait entou­ré de musi­ciens vision­naires – eux aus­si –, au sein de son Magic Band. Par­mi eux, le jeune Zoot Horn Rol­lo joue sur Trout Mask Repli­ca (1969, pro­duit par son ami non moins pro­li­fique, Frank Zappa). Aus­si, si l’avant-garde désigne his­to­ri­que­ment (notion, rap­pe­lons-le, qui nous vient du lexique guer­rier) ce que l’on n’a pas osé entre­prend aupa­ra­vant, l’é­coute de Dachau Blues, l’un des titre de cet opus, est effec­ti­ve­ment une expé­rience inédite. À l’âge de 17…

  • Afro-Beat,  Avant-garde,  Basse,  Batteur,  Contrebasse,  Disques,  Fender,  Festival,  Figures De La Soul,  Funk,  Herbie Hancock,  Histoire de basses,  Jazz,  Motown,  Musique,  Pianiste,  Psychédélique,  Rock

    Michael Henderson dans Jazz Hot (1973)

    Je conti­nue de recen­ser quelques noms des piliers de la basse chez Motown, à la suite de James Jamer­son, Bob Bab­bitt (une allu­sion seule­ment, j’y reviens bien­tôt), Wil­ton Fel­der. Nous conti­nue­rons d’é­vo­quer d’autres bas­sistes dont l’in­fluence aura été déter­mi­nante sur la musique popu­laire telle que nous la connaissons. Par­mi les pre­miers héri­tiers de cette pre­mière géné­ra­tion de péle­rins de la basse élec­trique, on remarque ce jeune pro­dige que fût Michael Hen­der­son, qui rem­pla­ça l’an­glais Dave Hol­land qui sou­hai­tait se consa­crer à la contre­basse (il faut revoir sa fan­tas­tique per­for­mance à la basse Fen­der en 1969 au Fes­ti­val de Wight) au sein du groupe de Miles Davis en 1970. Rapide cal­cul,…

  • Cake,  Disques,  Folk,  Folk Rock,  Guitare,  Musique,  Rock,  Rock critic

    Le CAKE est dans le four

    Le nou­vel album de CAKE est annon­cé sur leur site Cakemusic.com, et il s’in­ti­tule Sho­wroom of Com­pas­sion. Il sera très bien­tôt en pré-com­mande direc­te­ment sur le site, mais on ignore encore sa date de com­mer­cia­li­sa­tion euro­péenne et sur inter­net. Un pré­ci­sion encore, cet album, contrai­re­ment aux pré­cé­dents parus chez Capri­corn Records puis pas­sés dans le giron de la major Colum­bia Records, paraî­tra sous le propre label de CAKE, tout comme leur der­nier disque en forme de com­pi­la­tion, B‑Sides and Rari­ties. Quand au sup­po­sé Live at the Crys­tal Palace, sa sor­tie, évo­quée puis rumeur, puis repous­sée, elle semble être tom­bée dans les oubliettes… En tout cas, le visuel de pochette de…

  • Afro-Beat,  Contrebasse,  Disques,  Festival,  Figures De La Soul,  Folk,  Gil Scott-Heron,  Jazz,  Musique,  Pianiste,  Politique,  Rock critic

    Saul Williams et Gil Scott-Heron @ Paris

    L’é­di­tion Jazz à la Vil­lette 2010 accueillait, par­mi une myriade de musi­ciens savou­reux, le légen­daire Gil Scott-Heron. C’est à Saul Williams que reve­nait la tâche – périlleuse – d’ou­vrir pour cet homme de paroles qui se veut “nou­veau ici”, Gil Scott-Heron. L’ar­tiste, dans une poly­pho­nie slammée/déclamée/haranguée/chantée, s’ins­crit clai­re­ment dans la lignée de l’aî­né qu’il intro­duit ce soir, tout comme des Last Poets : le mode tal­ko­ver domine sur un fond prin­ci­pa­le­ment per­cus­sif, sans oublier la pré­sence du trom­bo­niste et mul­ti-ins­tru­men­tiste Julien Chi­rol. Le Black Sta­cey, comme il se défi­nit dans l’une de ses propres com­po­si­tions, lance une ouver­ture fra­cas­sante, un poème bombe inti­tu­lé  (Coded Lan­guage, que je pen­sais s’ap­pe­ler Whe­reas), qu’il lit…

  • Art,  Avant-garde,  Critique,  Disques,  Folk,  Jazz,  Moondog,  Musique,  Pianiste

    Moondog, par Guy Darol

    La Revue des Res­sources, éclec­tique revue en ligne fon­dée et ani­mée par Robin Hun­zin­ger et Ber­nard Gau­thier, repu­blie ce 11 août 2010 (l’é­té obli­geant, si l’on veut) un por­trait du com­po­si­teur Moon­dog (né Louis Tho­mas Har­din) par Guy Darol, daté de jan­vier 2010, inti­tu­lé “L’en­chan­teur Moon­dog (1916 – 1999)”.

  • Avant-garde,  Cinéma,  Cinéma du réel,  Danse,  Disques,  Folk,  Funk,  Musique,  Rock

    David Byrne, qu’est-ce que c’est ?

    David Byrne (Tal­king Heads) a réa­li­sé une ver­sion stu­pé­fiante du titre fameux Psy­cho Killer de l’al­bum 77, dans le film docu­men­taire Stop Making Sense, réa­li­sé par Jona­than Demme et pro­duit par Gary Goetz­man (1984). Byrne arrive d’un pas non­cha­lant sur scène, un poste sté­réo à la main, gui­tare folk autour du cou. Posant sa sté­réo, il a annonce “I got a tape I want to play”. L’i­dée de la scène est de faire croire que la séquence ryth­mique pro­gram­mée sur une boîte à rythmes Roland TR-808 (le terme de Drum machine est tel­le­ment plus appro­prié, à la réflexion) sort et explose de ce modeste ghet­to blaster. Peu importe, David Byrne…

  • Disques,  Figures De La Soul,  Musique,  Psychédélique,  Rock,  Stax

    Alex Chilton

    Alex Chil­ton (1950 – 2010) Je ne vous ferai pas de nécro­lo­gie ni l’ex­po­sé de sa vie de musi­cien, ne connais­sant de Chil­ton que les excel­lents mor­ceaux qu’il a enre­gis­tré très jeune avec The Box Tops, au sein de l’ex­cellent stu­dio de Muscle Shoals (labo­ra­toire du “Mem­phis Sound”), nom tout aus­si mythique et pres­ti­gieux que les décou­vreurs et façon­neurs de musique soul-pop Stax, Motown et Hi Records. Une occa­sion pour beau­coup de se lan­cer à la décou­verte de la facette moins connue d’A­lex Chilton. Je vous invite à lire l’hom­mage sobre de Cyril Cos­sar­deaux sur Culturopoing.com, dont les der­nières phrases m’ont fait sourire : Il était cer­tai­ne­ment écrit qu’Alex Chil­ton ne pour­rait pas…

  • Basse,  Disques,  Figures De La Soul,  Jazz,  Led Zeppelin,  Musique,  Pianiste,  Psychédélique,  Rock,  Rolling Stones,  Stax

    Point d’orgue : l’Hammond

    httpv://www.youtube.com/watch?v=rAzRddkDsHI Ce petit docu­men­taire réa­li­sé à l’oc­ca­sion des 70 ans de l’orgue Ham­mond est cap­ti­vant. On y redé­couvre les usages inat­ten­dus d’un ins­tru­ments pri­sé en pre­mier lieu par les pia­nistes de jazz (dont Jim­my Smith, à l’o­ri­gine de l’en­goue­ment) et les prin­cipes méca­niques et élec­triques de son fonc­tion­ne­ment, axé sur la “roue pho­nique”. L’ins­tru­ment s’illus­tre­ra par­ti­cu­liè­re­ment dans les envo­lées lyriques et hyp­no­tiques du rock psy­ché­dé­lique (déri­vé cer­tain du rhythm n’ blues, de la soul – Boo­ker T. l’u­ti­li­sait déjà chez Stax, réécou­ter les Green Onions qui inau­gurent en 1962 l’ère blues de l’orgue et pré­parent le glis­se­ment sau­vage à venir)– mais aus­si du gos­pel, genre où l’orgue excel­lait notam­ment dans…