• Basse,  Contrebasse,  Fender,  Figures De La Soul,  Funk,  Histoire de basses,  Jazz,  Motown,  Musique,  Violin Bass

    Bassmen !

    La Fen­der Pre­ci­sion Bass 1951 (publi­ci­té Fen­der datée de 1952) “Bas­sistes ! Jouez une basse Fen­der Pre­ci­sion ori­gi­nale et son ampli­fi­ca­teur Bassman” Excellent son de basse Volume excep­tion­nel Manche fret­té Tou­cher facile Moins dif­fi­cile qu’une vieille contrebasse Faci­le­ment transportable Poids plume Tona­li­té et volume pour toutes les exi­gences de jeu Main­te­nance rapide      

  • Basse,  Disques,  Donny Hathaway,  Fender,  Figures De La Soul,  Hip Hop,  Jazz,  Motown,  Musique,  Pianiste

    Basse et tuba, alliage suprême

      Les orches­tra­tions où le tuba vient épau­ler la basse élec­trique, à l’u­nis­son, ne sont pas légion. Ce mélange explo­sif et rare qui dope le rhythm and blues mérite que l’on s’y attarde. Au cours de cette année pas­sée, j’ai mis en rela­tion quatre com­po­si­tions, dont il faut sou­li­gner que deux au moins d’entre elles com­portent un bassiste/tubiste. J’ai pu au moins iden­ti­fier trois bas­sistes mul­ti-ins­tru­men­tistes : Louis Sat­ter­field aux côtés de Don­ny Hatha­way (basse élec­trique, tuba) et Her­bie Flo­wers aux côtés de Lou Reed (basse élec­trique, tuba, contre­basse), Kel­vin Woo­ten avec Raphael Saa­diq (tuba et pro­ba­ble­ment basse élec­trique, étant cré­di­té comme mul­ti-ins­tru­men­tiste dans le livret de l’al­bum Ins­tant Vin­tage, paru…

  • Basse,  Batteur,  Bernard Edwards,  Chic,  Disques,  Fender,  Figures De La Soul,  Funk,  Jazz,  Musique,  Pianiste,  Rock critic

    The Big Apple Band

    Le musi­cien et pro­duc­teur Nile Rod­gers, fon­da­teur avec Ber­nard Edwards (1952 – 1996) et Tony Thomp­son (1954 – 2003) du mythique CHIC, vient de mettre à dis­po­si­tion du public via son canal You­Tube des enre­gis­tre­ments numé­ri­sés de The Big Apple Band, groupe qui pré­fi­gure CHIC (le chan­ge­ment de nom eut lieu alors que Wal­ter Mur­phy se l’ap­pro­priait pour son propre groupe). Dans cet enre­gis­tre­ment live de 1976, on retrouve ce qui fera la qua­li­té du groove de la for­ma­tion fun­ky new-yor­kaise trop vite cata­lo­guée comme un groupe de dis­co, une machine à hits. Ber­nard Edwards, Fen­der Jazz Bass en main, a déjà ce son lourd et syn­co­pé, marque de fabrique inimi­table, tout comme sa…

  • Basse,  Batteur,  Contrebasse,  Fender,  Figures De La Soul,  Funk,  Guitare,  Histoire de basses,  Jazz,  Marvin Gaye,  Motown,  Musique,  Pianiste,  Rolling Stones,  The Beatles

    Bob Babbitt

    Il est né Robert Krei­nar à Pitts­burgh (Penn­syl­va­nie), on dit de lui qu’il fût un ancien cat­cheur.  Après une ado­les­cence pas­sée à étu­dier la musique clas­sique, Bob Bab­bitt apprend la contre­basse du haut de ses 15 ans (il est déjà, à cette époque, d’une cor­pu­lence impres­sion­nante) et joue dans l’or­chestre de son lycée puis dans de mul­tiples pubs. Deux ans plus tard, à l’oc­ca­sion d’un concert, il découvre les pos­si­bi­li­tés infi­nies offertes par la puis­sance de la basse élec­trique Fen­der et décide, clair­voyant, d’é­chan­ger sa grand’ mère acous­tique contre une Fen­der Jazz Bass (à laquelle il pré­fé­re­ra fina­le­ment la Fen­der Pre­ci­sion Bass). Puis, c’est le départ pour Detroit, quelque 400km plus…

  • Basse,  Batteur,  Contrebasse,  Culture US underground,  Disques,  Fender,  Figures De La Soul,  Funk,  Guitare,  Hip Hop,  Jazz,  Les Paul,  Motown,  Musique,  Pianiste,  Stax,  Vincent Sermet

    Sir Joe Quarterman à Paris

    Le vété­ran du funk pion­nier était de pas­sage en région pari­sienne (Bobi­gny le 17/02/2011 puis Ivry le 18/02/2011), fait assez extra­or­di­naire pour être signa­lé quand on sait que l’homme, Sir Joe Quar­ter­man, s’est reti­ré de l’in­dus­trie musi­cale après un LP mythique sor­ti chez GSF Records en 1973 (avant qu’il ne bouge chez Mer­cu­ry), accom­pa­gné de singles EP excep­tion­nels, tels que le joyau Get Down Baby, épique titre en deux par­ties s’il en est. Las, si notre Sir Joe affiche une pêche stu­pé­fiante pour son âge, le groupe qu’il se targue d’a­voir trié sur le volet, “The Jeze­bel Sex­tet” (cen­sé rem­pla­cer les Spee­do­me­ters qui semblent occu­pés ou congé­diés ?)  se montre d’une…

  • Art,  Avant-garde,  Culture US underground,  Disques,  Folk,  Jazz,  John Frusciante,  Lecture,  Livres,  Musique,  Psychédélique,  Rock

    Captain Beefheart et Zoot Horn Rollo

    Comme vous l’a­vez pro­ba­ble­ment appris, Don Van Vliet (né Donald Glen Vliet), alias Cap­tain Beef­heart s’est éteint à l’âge de 69 ans. Syn­thèse impro­bable de Mud­dy Waters, Kurt Weill, Ornette Cole­man, que sais-je encore, Beef­heart s’é­tait entou­ré de musi­ciens vision­naires – eux aus­si –, au sein de son Magic Band. Par­mi eux, le jeune Zoot Horn Rol­lo joue sur Trout Mask Repli­ca (1969, pro­duit par son ami non moins pro­li­fique, Frank Zappa). Aus­si, si l’avant-garde désigne his­to­ri­que­ment (notion, rap­pe­lons-le, qui nous vient du lexique guer­rier) ce que l’on n’a pas osé entre­prend aupa­ra­vant, l’é­coute de Dachau Blues, l’un des titre de cet opus, est effec­ti­ve­ment une expé­rience inédite. À l’âge de 17…

  • Basse,  Contrebasse,  Fender,  Folk,  Histoire,  Histoire de basses,  Jazz,  Musique,  Psychédélique,  Violin Bass

    Chuck Berghofer

    Mais qui est donc Chuck Ber­gho­fer ? L’au­teur de ce qui reste pro­ba­ble­ment le glis­san­do de contre­basse le plus fameux de la musique popu­laire qui ait été gra­vé dans le vinyle au XXe siècle. Allez, je vous laisse avec lui, une his­toire de bottes qui ne font rien de plus que mar­cher… On est en 1966 et Chuck Ber­gho­fer double la ligne de basse élec­trique jouée au média­tor par Carol Kaye… Pro­cé­dé revi­si­té quelques années plus tard par Her­bie Flo­wers pour Lou Reed, sur Walk on the Wild Side. httpv://www.youtube.com/watch?v=yRkovnss7sg

  • Afro-Beat,  Basse,  Culture US underground,  Figures De La Soul,  Funk,  Hip Hop,  Jazz,  Motown,  Musique,  Pianiste,  The Beatles

    Dusty Fingers, aux sources du “old school”

    Dus­ty Fin­gers est une série de com­pi­la­tions de mor­ceaux groo­vy (et par ailleurs sou­vent tom­bés dans l’ou­bli) que les artistes hip-hop et élec­tro réin­ves­tis­saient dans des pro­duc­tions intel­li­gentes. Inven­taire scru­pu­leux des sources échan­tillon­nées en une tren­taine d’an­nées de hip-hop par le DJ Bronx et Dan­ny Dann the Beat Mann. En effet, le flair des géné­ra­tions plus anciennes de DJ et leur connais­sance des musiques soul et funk leur per­met­tait alors de pro­po­ser une musique autre­ment plus savou­reuse et fluide que les misé­rables boucles pro­gram­mées sur le rap Star-Trek d’au­jourd’­hui, je veux par­ler de celui qui passe sur les ondes en ce moment, un hip-hop qui a rom­pu avec le back­ground musi­cal…

  • Afro-Beat,  Avant-garde,  Basse,  Batteur,  Contrebasse,  Disques,  Fender,  Festival,  Figures De La Soul,  Funk,  Herbie Hancock,  Histoire de basses,  Jazz,  Motown,  Musique,  Pianiste,  Psychédélique,  Rock

    Michael Henderson dans Jazz Hot (1973)

    Je conti­nue de recen­ser quelques noms des piliers de la basse chez Motown, à la suite de James Jamer­son, Bob Bab­bitt (une allu­sion seule­ment, j’y reviens bien­tôt), Wil­ton Fel­der. Nous conti­nue­rons d’é­vo­quer d’autres bas­sistes dont l’in­fluence aura été déter­mi­nante sur la musique popu­laire telle que nous la connaissons. Par­mi les pre­miers héri­tiers de cette pre­mière géné­ra­tion de péle­rins de la basse élec­trique, on remarque ce jeune pro­dige que fût Michael Hen­der­son, qui rem­pla­ça l’an­glais Dave Hol­land qui sou­hai­tait se consa­crer à la contre­basse (il faut revoir sa fan­tas­tique per­for­mance à la basse Fen­der en 1969 au Fes­ti­val de Wight) au sein du groupe de Miles Davis en 1970. Rapide cal­cul,…

  • Afro-Beat,  Contrebasse,  Disques,  Festival,  Figures De La Soul,  Folk,  Gil Scott-Heron,  Jazz,  Musique,  Pianiste,  Politique,  Rock critic

    Saul Williams et Gil Scott-Heron @ Paris

    L’é­di­tion Jazz à la Vil­lette 2010 accueillait, par­mi une myriade de musi­ciens savou­reux, le légen­daire Gil Scott-Heron. C’est à Saul Williams que reve­nait la tâche – périlleuse – d’ou­vrir pour cet homme de paroles qui se veut “nou­veau ici”, Gil Scott-Heron. L’ar­tiste, dans une poly­pho­nie slammée/déclamée/haranguée/chantée, s’ins­crit clai­re­ment dans la lignée de l’aî­né qu’il intro­duit ce soir, tout comme des Last Poets : le mode tal­ko­ver domine sur un fond prin­ci­pa­le­ment per­cus­sif, sans oublier la pré­sence du trom­bo­niste et mul­ti-ins­tru­men­tiste Julien Chi­rol. Le Black Sta­cey, comme il se défi­nit dans l’une de ses propres com­po­si­tions, lance une ouver­ture fra­cas­sante, un poème bombe inti­tu­lé  (Coded Lan­guage, que je pen­sais s’ap­pe­ler Whe­reas), qu’il lit…